Mon usine est un roman

Sylvain Rossignol

 

Après une longue lutte menée contre la fermeture d’un site de recherche à Romainville, des salariés de Sanofi-Aventis ont fait le pari de raconter leur histoire collective et celle de leur entreprise du milieu des années 60 à nos jours.

Ils se sont regroupés dans une association et ont choisi de confier leurs témoignages à un jeune écrivain qui a conçu ce livre plus comme un roman que comme un

ouvrage savant d’histoire ou de sociologie.

Ce livre est donc une première : jamais l’histoire d’aucune grosse entreprise n’avait

encore été écrite du point de vue de ses salariés.

Les conditions de travail, l’histoire de l’occupation en mai 68, la vie syndicale,

les débuts du féminisme, les conséquences de la mondialisation, la crise du mouvement ouvrier organisé : c’est toute l’histoire d’une génération, de ses joies, de ses espoirs,

de ses déceptions qui est racontée ici de manière vivante et imagée.

Au-delà des particularités de l’industrie pharmaceutique, les initiateurs de ce livre

veulent transmettre l’élan, l’enthousiasme et l’imagination de ceux qui ont milité

 pendant un demi-siècle pour changer la vie. Aucun ouvrage théorique sur le capitalisme ou la condition sociale ouvrière n’aurait pu le faire aussi bien.