"Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps". (Warren Buffett)

 

Les salariés du rentre de R&D au cours de leur longue lutte qui a duré 7 ans se sont rassemblés dans des actes porteurs de valeurs de solidarité et de fraternité 

Ils ont voulu que le patrimoine résultant de 85 ans de travail d’ouvriers, d'employés, de techniciens, de chercheurs, de cadres, soit utile, notamment au monde du travail

Le Comité d’Etablissement de Romainville, (composé d’élus CFDT, FO, et majoritairement Cgt) a agit pour maintenir la crèche d’entreprise et ses emplois en la transformant en crèche associative interentreprises. Persévérance et détermination ont permis que les membres fondateurs soient des membres du CE et des responsables de sanofi aventis.

Le Comité d’Etablissement du 31 mars 2006, confronté à la cessation complète et définitive de l’activité du centre de recherche, a choisi de léguer ses biens en respectant ceux qui ont construit ce site et en veillant à ce que ce patrimoine de tous soit transmis pour être utile aux Hommes et à l’avenir.

Les élus des salariés ont décidé

o       la publication d’un livre témoignage sur Romainville, ses activités, ses femmes et ses hommes dont la réalisation est confiée à l’association RU.

o       en convergence avec les archives départementales du patrimoine du 93, la publication d’une plaquette sur le patrimoine industriel et scientifique de Roussel UCLAF.

o       que le patrimoine culturel sera dirigé vers le monde du travail et associatif.

Ainsi, ils ont fait don

o       à la Communauté d’Agglomération de Plaine Commune pour soutenir un projet de lecture publique destiné aux salariés de l’agglomération, ainsi qu’aux salariés des petites entreprises, qui s’installent sur le site de Romainville (Biocitech).

o       Plus de 10 000 ouvrages de la Bibliothèque, des CD, des étagères et des bacs

o       Au Comité d’Etablissement  du Centre de Recherche sanofi aventis de Vitry Alfortville, sur lequel environ 400 salariés de Romainville ont été reclassés

o       les jeux vidéo, le matériel de l’atelier vidéo, des étagères et des bacs, des liquidités restantes

o       Au Comité d’Etablissement du Centre de Production sanofi aventis

o        de Vitry (où quelques dizaines de salariés ont été reclassés)

o       des DVD, des CD, des étagères et des bacs.

o       Au Comité d’Etablissement du Centre de Production sanofi aventis

o       de Romainville les chevalets de l’atelier de peinture

o       A l’association JIGIYABON à Bamako au Mali (qui met dans des circuits de formation des jeunes filles des rues)

o       A la ville de Bitritsa en Roumanie,

o       A une association d’étudiants vidéastes,

o       A une association d’aide aux devoirs aux enfants à Noisy le Sec et à une association de locataires OPHLM de Boulogne Billancourt du matériel divers.

 

Tout au long de leur lutte longue et difficile, les salariés de Romainville ont été soudés, solidaires, à l’écoute et attentifs aux autres.

Tout en étant dans l’urgence et la survie, ils étaient bâtisseurs, généreux, soucieux de l’avenir.

Ils l’ont traduit dans leurs lègues.

Par ses décisions et par ses votes le Comité d’établissement s’est efforcé d’être à leur image en assurant tous ces dons.

 

 

 

 

 

"Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci" (Paul Eluard)